L'anime Ace Attorney

Le chara design reste, quoiqu'on en dise, assez sommaire, et l'animation bâclée ne parvient pas à le rendre efficace. Grands Dieux, même les images fixes, pourtant plus travaillées, se révèlent bas de gamme !

La bande musicale, si elle propose quelques remix des jeux vidéo (heureusement !), se compose en dehors de ça de musiques d'ascenseur soporifiques, et avouons-le assez pénibles. Si un jour elle est rendue disponible au grand public, il est évident que je m'emploierai, après l'avoir récupérée, à supprimer toutes les musiques non-remixées.

Parlons cohérence de l'univers à présent. Dans la trilogie Phoenix Wright, Takumi (notre dieu à tous) s'est employé à développer un univers plutôt cohérent, où rien n'était laissé au hasard. N'oublions pas que les jeux étaient une brillante critique du système judiciaire nippon, n'oublions pas non plus qu'aucun évènement n'était placé au hasard. Oui, même lorsque Phoenix Wright fait l'énorme bêtise, trois fois consécutives, de montrer l'une de ses preuves définitives au coupable, c'est justifié scénaristiquement.

L'anime lui ne s'encombre d'aucune sorte de cohérence, preuve en sont les fameux pointages de doigt des avocats, qui font littéralement jaillir du vent d'on ne sait où. Je ne vous ai pas parlé des claquements de doigt dévastateurs de Von Karma. Ouïlle, je n'aimerais vraiment pas vivre en Japanifornie.

Assez avec la cohérence, même si tant d'autres choses l'abîment et la réduisent à l'état de néant. Parlons plutôt fidélité.

Pour ma part, j'aime quand une adaptation est prévisible. Le film Ace Attorney, qui fera probablement l'objet d'une critique ici à l'occasion, est certes rempli de défauts, mais on ne peut pas lui reprocher son manque de fidélité. Au contraire, la majeure partie du temps, le joueur sait à peu près ce qui va suivre, et n'est-ce pas finalement le but d'une adaptation ? Harry Potter 6 n'est-il pas l'un des plus mauvais films de tous les temps avec ses prises de liberté immondes par rapport au livre qu'il adapte ?

Et là vous me direz "oui mais autant jouer au jeu alors". Bah franchement... Vu l'anime qu'on se tape, vous feriez bien, oui. La trilogie a le mérite d'avoir des VF sur DS et WiiWare (même si celle du 2 est discutable), et dans le pire des cas la version anglaise est disponible en HD sur 3DS et iOS.

A vrai dire, je ne pense pas que quiconque se serait plaint d'une adaptation fidèle à l'original, sans pour autant, c'est vrai, se taper autant d'allers-retours que dans les jeux, si la direction artistique avait suivi. Tout est bancal dans cet anime, à commencer par le talent plus que discutable des gens qui ont été choisis pour rendre des trames dégueulasses, probablement contraints par des deadlines tout aussi dégueulasses. Sérieusement, même le pire membre de Deviantart, avec quelques notions d'animation, aurait rendu un travail plus propre !

Revenons tout de même sur cette histoire de fidélité.

L'épisode 1 était correct, on ne reviendra pas là-dessus. Les affaires suivantes en revanche, ont été adaptées un peu n'importe comment, parfois occultant des personnages (RIP Iseult Rosentz), parfois modifiant l'ordre des choses ou, probablement dans un souci de dynamisme, faisant intervenir tel personnage à tel moment. L'affaire 4 du premier jeu est un très bon exemple de mauvaise adaptation. Plus de détails sous le spoiler.

Spoiler:
Resituons le contexte. Ayant appris auprès du perroquet que le vieil homme était lié à l'affaire DL-6, et ayant trouvé dans le coffre-fort une lettre détaillant avec précision le plan du meurtre, Phoenix et Maya retournent dans les archives de la police, afin de mettre la main sur les preuves de la fameuse affaire. Ils ne les trouvent pas ; en revanche ils trouvent Von Karma. Phoenix Wright fait alors la monumentale erreur de lui montrer la fameuse lettre. Von Karma sort son taser. Maya lui fonce dessus et, avant de s'effondrer, parvient à lui dérober la preuve finale.

Dans l'anime, Phoenix décide d'être moins bête, et présente la lettre lors du procès. Sans aucun résultat, car, contrairement au jeu vidéo dans lequel elle a été écrite à la main, ici, Von Karma a bien pensé à la taper à la machine. Mais alors me direz-vous, et le taser ?[/spoiler]

Pour se sortir de l'impasse, Benjamin Hunter lui-même propose d'aller chercher la preuve définitive dans le bureau du procureur, et Maya l'accompagne. Un garde arrive et utilise son taser, conformément aux instructions de Von Karma. Pendant ce temps, Paul Defès se déguise en Benjamin Hunter pour faire diversion dans la cour.

Lorsqu'enfin le procès s'achève, on nous annonce le prochain épisode : Un épisode filler, racontant la jeunesse des protagonistes. Cet épisode est l'occasion de voir Franziska enfant (elle est censée être un bébé à ce stade du récit, mais bon tant pis), Missile (qui a totalement été évincé de l'intrigue de l'affaire 4 et apparaît ici au stade de chiot, trop kawaii desu ne), et l'épisode suivant nous montrera... L'affaire 2 de Justice For All.

C'est exact : Après avoir fait traîner en longueur l'affaire 4 sur six interminables épisodes, alors que trois ou quatre auraient largement suffi, on supprime purement et simplement l'affaire 5 de Phoenix Wright 1 (ce qui encore reste cohérent, on sait bien que les japonais ont une fâcheuse tendance à ne pas souvent l'inclure dans la continuité de la série, étant donné que c'était une affaire bonus à la base), mais aussi l'affaire 1 de JFA (à l'heure ou sont écrites ces lignes, cette info n'est pas encore sûre : Il est encore possible que cette affaire soit adaptée après l'affaire 2, même si c'est peu probable). Adieu donc Maguy Loiseau, adieu Richard Wellington. Vous n'étiez visiblement pas assez biens pour faire partie de l'anime, c'est vrai que c'était plus important de montrer les talismans d'amitié magique de Phoenix, Benji et Paul.

Cette critique, teintée d'amertume, est réalisée environ à la moitié de l'anime. Mais quoiqu'A-1 Pictures fasse à l'heure actuelle, il ne fait aucun doute qu'ils ne pourront jamais combler les énormes bévues qu'ils ont déjà commises par le passé. Cet anime est mauvais. Cet anime est moisi. Cet anime tue des chiots par centaines chaque fois qu'un nouvel épisode est publié.

Il ne reste plus qu'à espérer que les gens se réveillent, arrêtent de lui donner de l'audimat, qu'aucune seconde saison ne soit annoncée, et qu'on considère bien vite qu'il n'existe qu'un seul anime Phoenix Wright outre les cinématiques des jeux 3DS : Le pachinko.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oo O_O =) =( :yogi: :well: :script: :science: :rock: :rage: :paolo: :okay: :ok: :objection: :objecrock: :niais: :meele: :mdr: :manfred: :kay: :honte: :hmpf: :hihi: :herman: :hat: :google: :genre: :fulmine: :fier: :euh: :ema: :doute: :choc: :chelmey: :badger: :ahdé: :O :D :) :( ._.